Trigénération

La «trigénération» est un dispositif de production d'énergie ainsi qu'à particulièrement haut rendement, dépassant le plus souvent 80% à 95%.



Catégories :

Aspect technique en rapport avec le développement durable - Développement durable - Énergie

La «trigénération» est un dispositif de production d'énergie (en cycle combiné) ainsi qu'à particulièrement haut rendement, dépassant le plus souvent 80% à 95%. Si la cogénération connaît un large développement, la trigénération, toujours plus performante reste mal connue et peu utilisée. Elle associe à la co-génération une troisième forme d'énergie produite à partir d'une énergie primaire (fossiles, renouvelables).

Principe

il s'agit de produire, à partir d'une énergie primaire (le gaz naturel le plus fréquemment), trois énergies secondaires utilisables conjointement :

  1. une énergie thermique, qui est utilisée (chauffage, séchage, chauffage de serre, piscines, d'eau chaude sanitaire procédés industriels
  2. Une production de froid (produit mécaniquement ou indirectement au travers par exemple d'un groupe à absorption), etc
  3. une énergie électrique ; produite avec un dispositif turbine + dynamo (courant continu) ou + alternateur (courant alternatif), avec le cas échéant une tension relevée par un transformateur.

C'est un type de production parfait pour des unités industrielles ayant besoin simultanément des 3 types d'énergie (papéterie par exemple) ou du gaz naturel peut mouvoir une turbine à gaz produisant de l'électricité et du mouvement, et produire de la vapeur d'eau utilisée dans les rouleaux sécheurs. De l'énergie peut in fine toujours être tirée de la condensation de la vapeur d'eau.

L'énergie primaire la plus couramment utilisée est le Gaz naturel, mais théoriquement toute forme d'énergie est parfois utilisée (essence, fioul, gaz, biogaz, gaz «fatal» produit par certaines industries (gaz provenant du procédé industriel et fréquemment gaspillé, par exemple gaz des torchères des industries chimiques et pétrolières), hydrogène, etc., ou alors énergie solaire ou pile à combustible à l'avenir.

Le rendement de conversion mécanique/électrique peut dépasser les 95% et celui de la récupération de la chaleur dépend de la configuration du dispositif et de la bonne isolation des tuyauteries.

Dans un équipement de trigénération, comme dans le cas de la cogénération, l'énergie électrique est autoconsommée et/ou réinjectée sur le réseau électrique public. En France EDF ou ailleurs une entreprises nationale ou locale de distribution d'électricité rachète le courant suivant des conditions économiques fixées par les pouvoirs publics.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Trig%C3%A9n%C3%A9ration.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu