Torchis

Le torchis est une technique de construction du type ossature en bois - remplissage en terre, qui permet la réalisation de constructions à pan de bois.



Catégories :

Matériau de construction - Écoconstruction - Architecture et urbanisme du développement durable - Développement durable - Ossature bois

Recherche sur Google Images :


Source image : torchis-colombage.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Matériau constitué par un mélange de terre grasse argileuse, de chaux et de fibres végétales et peut-être animales, surtout poils de ... (source : fr.wiktionary)
Vestige d'une ferme picarde, montrant la mise en œuvre du torchis.
Mur en torchis au chantier médiéval de Guédelon (Yonne, France)

Le torchis est une technique de construction du type ossature en bois - remplissage en terre, qui permet la réalisation de constructions à pan de bois.

Habituellement, l'ossature porteuse principale est constituée de poutres de bois, complétée par un clayonnage à base de bois, petits morceaux de bois de châtaignier ou noisetier nommés fuseaux, éclisses, ou de jonc, roseau et bambou. Ces fuseaux sont hourdés, c'est-à-dire enroulés d'un mélange de terre à l'état plastique auquel sont fréquemment ajoutées des fibres végétales ou animales.

L'outil utilisé par les maçons pour projeter puis lisser le torchis est une sorte de plattoir (ou plattoire) nommé un littré, c'est-à-dire une longue palette pourvue d'un manche recourbé.

Dans le nord de la France, les murs fabriqués en brique des habitations ouvrières construites dans les années 1930 sont fréquemment isolé avec du torchis recouvert de plâtre.

Histoire et perspectives

Le torchis est reconnu comme le premier matériau composite de l'histoire, car il se compose d'une matrice plastique (terre) et de renforts (fibres végétales), et était le matériau de construction des habitations dès le néolithique. Il était utilisé par les Celtes pour la construction des murs.

L'essor de cette technique a essentiellement été du XIVe au XVIe siècle, mais a continué jusqu'au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale avec un colombage plus simple.

La technique du torchis est actuellement en particulier utilisée pour des rénovations dans le monde occidental, mais elle reste particulièrement répandue dans énormément de pays du Sud. Les avantages de ce matériau (isolation thermique et phonique, coût modique, autoconstruction, développement durable) le font redécouvrir aujourd'hui.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Torchis.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu