Stratégie nationale de développement durable

Le Conseil européen de Göteborg des 15 et 16 juin 2001 a demandé aux États membres de l'Union européenne d'intégrer les objectifs stratégiques de développement durable dans les politiques publiques.



Catégories :

Pilotage du développement durable en France - Pilotage du développement durable - Développement durable

Le Conseil européen de Göteborg des 15 et 16 juin 2001 a demandé aux États membres de l'Union européenne d'intégrer les objectifs stratégiques de développement durable dans les politiques publiques.

Dans le cadre de cette politique européenne, l'Union demande par conséquent à chaque État membre de mettre en œuvre une stratégie nationale de développement durable.

C'est le 3 juin 2003, lors du premier Comité Interministériel pour le Développement Durable, que la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) a été adoptée. Elle a été élaborée par un comité des hauts fonctionnaires du Développement Durable en relation avec le Conseil National du Développement Durable, qui réunit les représentants de la société civile. Son but est de donner au développement durable une dimension majeure au sein de la politique gouvernementale et de l'intégrer dans la totalité des politiques publiques. Elle oriente ainsi l'action du gouvernement dans la totalité de ses politiques pour une période de cinq ans, en fixant des objectifs précis et quantifiés que chaque ministre devra mettre en œuvre. Elle vise à :

Ces ambitions sont déclinées autour de six axes :

  1. l'activité économique ;
  2. l'aménagement et la gestion des territoires ;
  3. la précaution, la prévention, la police ;
  4. l'information, l'éducation, la sensibilisation, la participation ;
  5. l'action mondiale ;
  6. l'État exemplaire.

La politique du gouvernement français en matière de développement durable repose sur un système de suivi assuré par le Comité Interministériel pour le Développement Durable (CIDD), et auquel est associé le Conseil National du Développement Durable (CNDD).

En France, parmi les actions définies dans la stratégie nationale de développement durable, figure la mise en place d'indicateurs. [1]

Parmi ces indicateurs figure le produit intérieur brut par habitant. En réalité, certains experts remettent en cause le produit intérieur brut comme mesure de la richesse. La question se pose par conséquent de savoir si le produit intérieur brut est un indicateur fiable de développement durable.

Voir :

Notes

  1. Indicateurs de développement durable selon l'INSEE

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"Stratégie Nationale de"

L'image ci-contre est extraite du site vaucluse.equipement.gouv.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (500 x 460 - 69 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Strat%C3%A9gie_nationale_de_d%C3%A9veloppement_durable.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu