Registre de transactions internationales

Le Registre de transactions mondiales, permettra l'échange de permis négociables sur les marchés du carbone au niveau mondial.



Catégories :

Finance du carbone - Pilotage du développement durable - Développement durable

Le Registre de transactions mondiales (Mondial Trading Log), permettra l'échange de permis négociables sur les marchés du carbone au niveau mondial.

Le secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques a annoncé sa création, le 14 novembre 2007, à Bonn, en Allemagne.

Le registre est un dispositif automatisé évolué qui permet aux pays parties au Protocole de Kyoto d'assurer que leurs échanges de permis d'émissions négociables sont conformes aux dispositions établies par l'instrument mondial, explique l'ONU.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Registre_de_transactions_internationales.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 08/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu