Laboratoire central des ponts et chaussées

Organisme national français de recherche appliquée et de développement, le LCPC est un établissement public à caractère scientifique...



Catégories :

Établissement public à caractère scientifique et technologique - Génie civil - Risque en France - Sécurité routière en France - Organisme relevant du ministère de l'Écologie (France) - Ministère de l'Écologie (France) - Pilotage du développement durable en France - Pilotage du développement durable - Développement durable

Laboratoire central des ponts et chaussées
Création : 1er juin 1998
Siège : 58, boulevard Lefebvre, Paris
Pays : France France
Rattachement : Ministère de la Recherche
Ministère de l'Écologie
Directeur : Hélène Jacquot-Guimbal
Disciplines : Génie civil
Environnement
Chercheurs statutaires : 300
Site : http ://www. lcpc. fr

Organisme national français de recherche appliquée et de développement, le LCPC est un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST), positionné sous la tutelle conjointe du Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer et du Ministère chargé de la Recherche.

Le LCPC se concentre sur les trois thèmes de recherche que sont la sécurité routière, l'environnement, les risques naturels et le développement durable et enfin les infrastructures. Ses activités sont surtout centrées sur le génie civil généralement et surtout sur les infrastructures de transport et les ouvrages d'art.

Les missions du LCPC se définissent ainsi :

Il est à la tête du réseau scientifique et technique de l'équipement, constitué par les huit centres d'études techniques - CETE, installés dans les grandes régions françaises, avec leur 17 laboratoires régionaux et leurs quatre centres spécialisés qui tissent la toile nationale du réseau scientifique et technique de l'équipement et facilitent la recherche articulée au terrain.

Le LCPC entretient des partenariats avec d'autres organismes de recherche avec lesquels il a créé des unités mixtes de recherche, comme le CNRS, l'École Nationale des Ponts et Chaussées et l'INRETS, mais également avec les grandes écoles, les universités, les entreprises et les collectivités locales. Membre actif du Forum des laboratoires européens de recherche routière (FEHRL), il prend part aux programmes de recherche et de développement de l'Union européenne et entretient des collaborations dans de nombreux pays étrangers.

Doté d'un budget d'une cinquantaine de millions d'euros, il emploie un effectif d'environ 550 agents, chercheurs, ingénieurs et personnels administratifs, répartis sur le site de Paris et de ses annexes de Marne-la-Vallée et de Satory (Yvelines) et sur le site de Bouguenais dans la banlieue nantaise.

Établissement public, il est pourvu d'un Conseil d'Administration et d'un Conseil Scientifique. Sa directrice générale est aujourd'hui Hélène Jacquot-Guimbal, ingénieur général des ponts et chaussées.

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_central_des_ponts_et_chauss%C3%A9es.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 08/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu