Baubiologie

Baubiologie n. f. sert à désigner l'enseignement global pour réaliser des bâtiments et des aménagements écologiques et biologiques en mettant en œuvre les connaissances et techniques correctes.



Catégories :

Architecture et urbanisme du développement durable - Développement durable

Baubiologie [baʊbjɔlɔʒi] n. f. (de all. bau, gr. bios et logos) sert à désigner l'enseignement global pour réaliser des bâtiments et des aménagements écologiques et biologiques en mettant en œuvre les connaissances et techniques correctes.

L'objectif du "bâtir et habiter sain" doit être obtenu par une étude globale

Les règles de base de la baubiologie trouvent une utilisation sensée dans la construction d'habitations mais aussi d'écoles, de hôpitaux et de crèches.

Origine du terme Baubiologie

C'est un terme d'origine allemande qui a été introduit en 1969 en Allemagne par le Professeur Anton Schneider, le fondateur de l'Institut de Baubiologie et d'Ecologie de Neubeuern IBN. La signification multiple suivante du terme allemand sert à désigner la vision globale de la Baubiologie (définition selon l'IBN)  :

Les 25 règles de base pour un habitat sain selon la Baubiologie 2005

  1. Site de construction sans aucune perturbation naturelle ni artificielle
  2. Bâtiments d'habitation à l'écart de sources d'émissions nocives et bruyantes
  3. Construction décentralisée et aérée dans une agglomération alternée par des espaces verts
  4. Logement et habitat individuel, naturel, humain et adapté aux familles
  5. Prévenir les conséquences sociales
  6. Matériaux de construction naturels et authentiques
  7. Régulation naturelle de l'humidité ambiante par l'utilisation de matériaux compensant l'humidité
  8. Peu d'humidité de construction avec diminution rapide
  9. Proportion équilibrée de l'isolation thermique et de l'accumulation de chaleur
  10. Température superficielle et ambiante optimale
  11. Bonne qualité de l'air par un renouvellement naturel de l'air
  12. Chauffage par chaleur rayonnante
  13. Conditions naturels de lumière, d'éclairage et de couleur
  14. Peu d'altération de l'ambiance de rayonnement naturel
  15. Absence de propagation de champs électromagnétiques et d'ondes radioélectriques
  16. Utilisation de matériaux de construction à faible radioactivité
  17. Isolation acoustique et protection contre les vibrations selon la vision humaine
  18. Odeurs neutres ou agréables, sans émission de toxines
  19. Réduction maximale de moisissures, bactéries, poussière et allergènes
  20. Eau potable de la meilleure qualité envisageable
  21. Aucune conséquence négative sur l'environnement
  22. Minimalisation de la consommation d'énergie avec une large utilisation de sources d'énergie renouvelable
  23. Matériaux de construction plutôt issus de la région et évitant l'exploitation inreconnue de matières premières rares et dangereuses
  24. Application des connaissances en physiologie et ergonomie pour l'agencement et l'aménagement intérieur
  25. Prise en considération de l'harmonie des dimensions, des proportions et des formes

© IBN

Voir aussi

Liens externes

en France :

autres pays :

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Baubiologie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 08/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu