Achat vert

Dans le cadre du développement durable et de l'achat public éthique ou du commerce éthique



Catégories :

Pilotage du développement durable - Développement durable - Concept de gestion de l'environnement

Dans le cadre du développement durable et de l'achat public éthique ou du commerce éthique (dit «Fair trade» pour les anglo-saxons, les achats verts prennent une part grandissante dans les directions achats tant dans le secteur privé que dans le secteur public, et aussi chez les particuliers.

Définition

Des achats verts sont des achats de produits ou services plus respectueux de l'environnement. Le concept d'achats durables prend le plus souvent aussi aussi en compte une dimension d'éthique environnementale avec le fait que ces achats soient fabriqués dans des conditions socialement respectueuses, ce qui est l'une des conditions (l'un des piliers) du développement soutenable. Le concept d'achats verts répond le plus souvent aussi à la volonté de l'acheteur de diminuer sa contribution aux émissions de gaz à effet de serre, et de diminuer son empreinte écologique ou celle des entreprises qui produisent l'objet ou le service qu'il achète.

Histoire du concept

Il prend ses racines dans la philosophie et surtout dans l'éthique et l'éthique environnementale. Il les prend aussi dans les luttes sociales, contre l'esclavage, l'exploitation (ou surexploitation) des hommes et de l'environnement, le travail des enfants, avant de s'ancrer dans le concept de développement soutenable qui a fait l'objet d'un consensus politique mondial au Sommet de la Terre de Rio en juin 1992. Il s'est appuyé dans les années 1990 sur les démarches émergentes d'écocertification, dont de l'agriculture biologique et de la gestion durable des forêts.

En France, il a spécifiquement été porté par de grandes ONG environnementales (WWF, Greenpeace) et des collectifs associatifs dont le collectif «De l'éthique sur l'étiquette ». Le développement de l'internet a augmenté les moyens de communication sur ce thème, avec par exemple en France et entre autres le site de Novethic [1]. L'État s'est lui même impliqué en promouvant à la fin des années 1990 dans ses services une stratégie transversale de Verdissement des administrations puis en construisant un Plan national d'action pour des achats publics durables[2]

Du concept à la mise en pratique

Si le concept est simple à comprendre, sa mise en application est plus ardue. En effet, la prise en compte de ces dimensions est quelquefois particulièrement complexe, cela d'autant plus que certaines approches peuvent être complexes à évaluer. Il existe plusieurs outils sur lesquels les entreprises privés et les entités publiques s'appuient actuellement pour mettre en pratique cette approche. A titre d'exemple, le manuel des achats durables[3] développé par Factea Durable. Des Agences telles que l'ADEME en France appuient ces démarches qui sont d'autre part pour certains produits encadrées par des directives européennes[4], tandis que de leur côté les collectivités s'organisaient[5].

Diverses ONG ont produit des guides de conseils, ressources et bonnes pratiques [6]

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. Novethic
  2. Plan national d'action pour des achats publics durables
  3. Source : Factea Durable - http ://fr. youtube. com/watch?v=PwTGxIMQkm4
  4. Extraits de la Directive européenne 2004/18/CE du 31 mars 2004 relative à la coordination des procédures de passation des marchés publics de travaux, de fournitures et de services
  5. Exemple : Réseau Ile-de-France des collectivités pour l'achat éthique
  6. Le Guide de l'achat éthique pour les acheteurs publics de Citées Unies - France

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Achat_vert.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 08/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu